DUR DUR D’ETRE DE GAUCHE!

…SURTOUT QUAND ON N’EST PAS DE DROITE!

Que vous dire ?

Les bras m’en tombent. A ce rythme là, Sarko va repasser les doigts dans le nez en 2012…

La militante de base que je suis, est bien obligée de reconnaître l’extraordinaire incompétence de ces mâles vieillissants congelés à force d’immobilisme (et dans « congelés », il y a « gelés ») tout occupés qu’ils sont à fustiger leur camarade Ségo qui avait osé, la vilaine, leur piquer leur joujou préféré à savoir la présidentielle.

J’assiste donc impuissante au retour de la Momie (Jospin, pour ceux qui ne suivent pas) qui sans la moindre honte crie haro sur Ségo.

Rappelons donc à Yoyo qu’elle au moins est non seulement parvenue au second tour mais qu’en plus, elle n’est pas partie en claquant la porte et en laissant ses électeurs dans la merde.

Comment ça marche, un homme comme ça? N’y a t-il donc personne dans son entourage pour lui dire : « Lionel, t’es mignon maintenant t’arrêtes tes conneries »

Plutôt que de passer son temps à sonner l’hallali sur Royal, méprisant au passage les 60% de militants qui l’avaient désigné comme candidate, nos têtes pensantes feraient bien de réfléchir à la manière la plus efficace de contrecarrer les projets de Sarko, désastreux pour les classes moyennes.

Devant l’urgence de la situation, je change donc le titre de mon blog qui devient « PS : un nouveau souffle pour 2012″. Que voulez-vous c’est plus fort que moi, j’y crois encore…( Merde, on dirait du Lara Fabian)

LE BLUES COMBATTIF DES MILITANTS

C’est vrai que c’est un joli nom camarade, mais ces jours-ci il est difficile à dire. Il me semblerait assez normal que sa Seigneurie de Solférino daigne s’adresser à ses militants autrement que par le biais d’une conférence de presse. Nous méritons mieux que ce mépris là. Toute décision ou déclaration en politique obéit à une stratégie dûment réfléchie. C’est la loi du genre. Si les poids lourds du PS espère essoufler les militants, par exemple au hasard les ‘petits nouveaux » pro-Royal,  à force d’immobilisme et de conservatisme, ils risquent de le payer cher. Nous voulons des femmes, nous voulons des trentenaires, nous ne voulons pas d’un socialisme représenté quasi exclusivement par des mâles blancs issus de la grande bourgeoisie. Le PS doit être le parti de l’audace, de l’innovation, de l’imagination. Il n’en prend pas vraiment le chemin.

Mais, je suis plus jeune que Hollande, je ne m’essouflerais pas la

 première…

j’ai choisi comme tant d’autres : j’adhère à Désirs d’Avenir. Le combat ne fait que commencer.

G8:ce que la télé française n’a pas voulu montrer…

LOL!

Allez d’urgence, sur le site du journal « Le Monde ». (www.lemonde.fr) Dans le mini-moteur de recherche, tapez « sarkozy g8″ et regardez la vidéo de la télé belge sur la conférence de presse de Sarkozy après son entrevue avec Poutine. C’est mieux qu’un sketch des Guignols.

On va bien se marrer pendant 5 ans ! La télé française avait moins de scrupules quand il s’agissait de diffuser « la bravitude  » de Royal…

Comme je l’ai déjà écrit dans un précédent article, on est bien revenu au temps de l’ORTF! Vivement le prochain mai 68!

ABSTENTION RECORD : ce que les journalistes ne disent pas

 

Trois explications à l’abstention :

-une partie de l’éléctorat du PS fait payer à leur député le plombage en interne de Ségo. Faute de pouvoir s’en prendre directement aux responsables, intouchables par la base militante, ils s’en prennent donc à ceux qui sont plus abordables. Sur le terrain, cela donne des commentaires du genre :  » y en a marre des Fabius, DSK, faut les virer. »

-une autre partie de l’électorat de gauche a un autre raisonnement politique : je ne vais pas voter dans le but de laisser un maximun de pouvoir à la droite.  L’UMP sera donc seule responsable de tout ce qui arrivera par la suite.

-une partie « beaufisante », les râleurs passifs, ceux qui disent en substance : ça sert à rien d’aller voter, la gauche ou la droite c’est pareil, ils sont tous pourris…Pour ceux là, il n’y a pas grand chose à faire, à part une greffe du cerveau.

- et enfin les traditionnalistes de l’abstention : ceux qui refusent par le vote de cautionner un système institutionnel dépassé ou pas assez démocratique.

Sarko, la télé et le stade de France

C’est sûr nous sommes bien revenus à l’avant 68, à l’époque bénie où ce bon vieux De Gaulle dirigait la France et où un laquais  nommé Peyrefitte  ministre de l’information servait au mieux les intérêts de son maître . La seule et unique chaîne de télévision abrutissait conscienceusement les citoyens. L‘image ne pouvait être qu’officielleOutil de propagande idéal donc. A priori seulement.  Car personne n’était dupe, à part quelques indécrottables crétins.

Aujourd’hui, la multitude des chaînes laisse croire au bon peuple à la pluralité de pensée.  La télévision nous fait croire que ce que nous voyons est bien la réalité. Sarkozy et ses sbires « communicateurs » l’ont bien compris : je passe à la télé donc je suis et je suis ce que je montre à la télé. Pour que la sauce prenne et faire mijoter les abrutis, il faut un liant puissant et efficace : des patrons de chaîne bienvaillants. Ils sont là tout chauds tendrement blottis contre Nicolas qu’ils couvent comme des mères poules.

 Ségolène Royal se fait huer par des jeunes dans un stade, la télé se précipite et nous montre cette image en boucle .

Sarkozy se fait siffler samedi soir dernier par le public du stade de France ( je le sais, je connais des gens qui y sont allés), où sont les images?

Faites-moi savoir si elles sont passées au JT de TF1, moi je boycotte cette chaîne depuis longtemps et j’enrage toujours autant de voir mes contemporains moyens faire vivre des rupins prétentieux qui les prennent pour des couillons.

 

 

 

 

 

PETITE BREVE EN PASSANT…

Entendu dans une PME dirigé par un Sarkozyste qui s’adressait à ses salariés : « Je suis en train de réfléchir pour voir si c’est possible de vous payer vos jours de congé, plutôt que vous les preniez. »

Réaction des employés : « Ben, nous on préfère avoir des congés. »

Le fantasme suprême de la droite est bien le démantèlement du code du travail… A suivre citoyens.

LEGISLATIVES : NE VOUS TROMPEZ PAS D’ENNEMI!

Je l’avoue sans honte, j’ai eu des doutes sur ce qu’il fallait faire pour les législatives, mon député étant un fabiusien pur jus. Etait-il bien raisonnable de voter pour quelqu’un qui peut être plus tard demandera la « Tête » de Royal. Ma visite sur le site de Fabius n’était pas faite pour me rassurer. Bien au contraire. Si le Sieur Fabius tient officiellement des propos pondérés appelant au rassemblement, le forum de ses fans est quant à lui aux antipodes du discours policé de leur Chef. Une seule obsession : virer Royal qu’ils prénomment d’ailleurs souvent Marie-Ségolène en guise de moquerie anti-bourgeoise sans doute ( Pensez donc, une fille d’officier !). Quand on connaît les origines sociales de Fabius, y a de quoi mourir de rire… Le bougre a du sentir cette faiblesse puisque dans sa biographie, on n’en trouve nulle trace.

Je m’empresse donc de rassurer les militants fabiusiens visiblement pressés d’en découdre : nous serons bien en face d’eux, le couteau entre les dents. J’en profite pour leur rappeler  amicalement que Fabius et DSK se sont pris une claque lors des élections pour l’investiture. Ce n’est pas franchement aux 62% qui ont choisi Royal de quitter le PS.

J’en étais là de mes réflexions, hésitant donc à donner ma voix à quelqu’un qui avait trainé les pieds pour soutenir Royal lorsque me parvint aux oreilles une vox populi qui me fit réagir. Figurez-vous que ce bon peuple de gauche n’était pas content du tout et ne se gênait pas pour le faire savoir aux huiles locales (des députés, par exemple) les accusant d’avoir fait perdre la candidate socialiste et les menaçant de représailles électorales.

 Oh la douce musique que cette grogne là! Nos huiles de province commençaient à avoir les foies pour leurs petits culs et à se dire qu’ils allaient payer pour les éléphants d’en haut.

Et c’est là que le bât blesse. Mon député, tout fabiusien qu’il est, est un bon député. Vais-je prendre le risque, par pure  rancoeur, de priver mon département d’un bon représentant du peuple et par là même augmenter encore l’hégémonie parlementaire de la droite?

Non. Il faut savoir raison garder. Je soutiens Royal pas parce que je l’aime bien ou parce que je la trouve sympa. Ce n’est pas le problème.

Je la soutiens parce qu’elle a brisé bon nombre de tabous à gauche et qu’elle a tenté de reconquérir les classes moyennes et populaires parties ailleurs c’est à dire à droite. De la même façon, je voterais pour le « fabiusien » car malgré tout le véritable adversaire c’est le candidat de droite.

La guerre socialiste aura bien lieu; guerre  d’idées, guerre d’Hommes aussi.

Mais après les législatives…

Gauche caviar et gauche pâté

Pardon, pour ce silence de plusieurs jours, mais j’ai eu quelques problèmes d’ordinateur. Le pauvre chéri a du mal à se faire à l’idée d’avoir Sarkozy comme Président.

Me revoilà donc !

D’abord une bonne nouvelle. Sarko est un type sympa :il a réussi à nous débarrasser de quelques pseudos socialistes qui sont allés rejoindre en frétillant leur véritable famille politique.

Exit donc les Besson, Benamou et autre Kouchner. La gauche des petits fours, celle qui aime le peuple mais de loin (ça sent un peu le pâté, le peuple), cette gauche qui nous a éloigné des classes moyennes et populaires doit disparaître. Voir Benamou s’exhiber sur un plateau télé et nous raconter qu’il est un homme de gauche est à mourir de rire! Lui, le courtisan tout terrain  passe sans vergogne de Mitterrand à Sarkozy. Il représente à lui seul tout ce que je déteste chez la gauche caviar : la prétention, la condescendance, le ton doctoral, le plaisir de s’écouter parler, le parisianisme bourgeois et snob. Je ne peux m’empêcher de penser que si Royal avait papilloné des cils en lui susurrant à l’oreille à quel point elle avait besoin de ses judicieux conseils (« Georges-Marc, il me faut un homme comme vous à mes côtés »), le bellâtre obséquieux se serait volontiers converti au ségolénisme.

Et Kouchner! Ca promet d’être drôle! Il est favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Europe, Sarkozy est contre. Incroyable Kouchner qui dans un article du Monde nous explique qu’il continue de penser que Royal était le meilleur choix pour la France, mais que bon, par sens du devoir, il va servir l’Etat de Sarkozy. Pour l’empêcher de faire des conneries?

Et Hirsch ? Le bon samaritain! A peine nommé, voilà qu’il exprime son désaccord avec le projet de Sarkozy d’instaurer une franchise pour les soins médicaux. Ca commence bien! Il vient de réaliser qu’il est entré dans un gouvernement de droite.

Seul regret, il nous laisse Allègre. Il aurait pu faire un effort! Il va falloir qu’on le dégraisse nous même. J’ai encore en mémoire le ton méprisant avec lequel il parlait de ces « nouveaux adhérents à 20 euros ». Pas très socialiste tout ça.

Enfin que voulez-vous, j’ai le sentiment qu’on a pas fini de rire et qu’à gauche, après les législatives, il va falloir se retrousser les manches et marcher main dans la main, nous les militants, pour se réapproprier le PS, nous autres de la gauche pâté.

LE MEA CULPA DES ELEPHANTS DE PROVINCE

Ca va bouger en interne. Mais après les législatives. Nécessairement. Fatalement.

A quelques jours du second tour, juste après le débat, il fallait voir nos petits chefs de province battrent leur coulpe. Les éléphants locaux avaient la trompe basse. Ils n’avaient pas compris la démarche de Royal, ils étaient partis un peu tard derrière elle, ils ne pensaient pas qu’elle pouvait être aussi pugnace et maintenant ils découvraient mais un peu tard qu’il fallait se serrer les coudes.

Les jeux étaient déjà faits, c’était la panique à bord et les militants de base comme moi commençaient à GRONDER.

Rendons hommage à la droite : ils ont su faire taire leurs querelles internes pour vendre l’unité et le rassemblement représenté par Sarkozy.

Rendons hommage aux électeurs de droite : même ceux qui avaient des doutes, ceux qui craignaient la personnalité de Nicolas le Grand, ont voté pour lui sans état d’âme.

Je rappelle à cette occasion qu’à gauche, 20% des électeurs de Besancenot ont voté Sarko. Il faudra qu’un jour quelqu’un m’explique leur cheminement intellectuel.

Le PS est un parti vieillissant qui a besoin de sang neuf. Ce sang, c’est vous, c’est moi. LES MILITANTS UMP SONT 2 FOIS PLUS NOMBREUX QUE CEUX DU PS.

La société n’est pas un « machin » posé à côté de nous. Nous en faisons tous partie. Nous sommes tous co-responsables de ce qu’elle est.

En vous engageant, vous cesserez de subir, vous deviendrez acteur de la rénovation nécessaire du PS.

Pensez-y. Nous n’avons que 5 ans.

LES PERLES DE LA CAMPAGNE

Dur, dur d’être militant…Voici, ce que nous avons entendu sur le terrain au cours de nos discussions entre français moyens (dont je fais partie, je vous le rappelle) :

Prosarko : « Non TF1 ne favorise pas Sarkozy, de toute façon moi je regarde LCI. » Son collègue lui réponds : « C’est le même groupe ». Prosarko : « N’importe quoi, c’est de la parano! »

Au bureau, discussion entre collègues. Prosarko : « Moi, j’ai toujours voté à droite;alors au second tour c’est Sarkozy. » Ah et t’as voté quoi au 1er tour? Prosarko : « Arlette Laguiller » …

Sur un chantier : « Pour battre Sarko, il faut voter Bayrou. Si Sarko gagne, c’est parce que les socialistes auront voté à gauche. »

Dans un bureau :  » Moi, je vote Bayrou parce que je n’aime pas les extrêmes »

Entre collègues : Proségo  » Ca vous gêne parce que c’est une femme » Pro.on ne sait pas : « Non, c’est pas ça, mais est ce qu’elle va avoir la santé? »

Entre collègues encore : Prosarko « les acquis sociaux c’est la droite qui les a faits pas la gauche. » Ah oui, et tu peux m’en citer? Prosarko « Comme ça, non ça  vient pas. Mais c’est sûr que c’est la droite »

Mieux « veaux » en rire …

 


123

avril 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents


ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
desirdavenir77500 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente
| Alain BAILLY | Législatives...