Archives pour avril 2007

BAYROU : le grand bluff

Vous vous souvenez ? C’était le nom d’une émission de télé avec P. Sébastien. Il se grimait et s’amusait à pièger ses collègues animateurs. Bayrou fait la même chose, et c’est encore plus drôle. Cet homme profondémment ancré à droite à réussi à se faire passer pour le candidat anti-système. Pari facile à tenir dans un pays de plus en plus amnésique.

Bayrou frétille comme un gardon : il y aurait donc en France un mouvement centriste, pour preuve son résultat au 1er tour. Les médias renchérissent avec moults témoignages de centristes enthousiasmés à l’idée de n’être… nulle part.

Ca ne mange pas de pain, le centre; l’immobilisme ne fait peur à personne. Et les Français continuent à dire qu’ils veulent du changement. Mon cul ! S’ils voulaient vraiment que ça change, ils auraient voter en masse pour celle, qui, à elle seule, appuyée et portée par ses seuls partisans, a fait en quelques mois le travail de modernisation que les poids lourds du PS ont été incapables de réaliser. La candidate anti-système, c’est elle! Sans réseau, sans appui médiatique, juste avec nous et ses convictions chevillées au corps.

Mais là, du coup ça fait davantage peur. Dans un pays vieillissant, conservateur, qui confond virilité et autoritarisme, qui se complait dans la morosité et le déclinisme, Bayrou peut effectivement faire le score de 18% et Sarko celui de 30%.

Le seul vrai homme politique, c’est elle.

Les risques, elle les a tous pris et sans jamais perdre ses nerfs. Elle mise sur la confiance, sur la jeunesse, sur notre esprit français combattif et ingénieux, sur des réformes réfléchies et concertées et non pas imposées par un pouvoir arrogant et méprisant.

Elle porte avec elle, un projet de societé qui voit plus loin que le bout de notre nez.

Oui, le changement profond, c’est elle.

Sarko : la mise à mort des classes moyennes

C’est un vrai mystère pour moi. Par quel miracle, les français moyens vont-ils voter pour un candidat dont le parti n’a eu de cesse pendant 5 ans de plein pouvoir de leur donner des coups ?

Comment peut-on à ce point s’autodétruire?

Abaisser le plafond fiscal à 50%, je n’en profiterais pas…

Augmenter la TVA ou créer une « TVA sociale », je vais douiller un maximun…

Le poids de la solidarité nationale pèsera uniquement sur le dos des classes moyennes. Courberont-elles toujours l’échine ?

IRRESISTIBLE BESSON!

Dieu merci, le ridicule ne tue pas. En tout cas pas rapidement.

En voilà un qui n’a peur de rien.

Il se présente devant les militants UMP pour leur expliquer, qu’avant il était un pauvre petit socialiste, tyrannisé par une vilaine sorcière, qui l’a obligé à faire plein de choses horribles comme dire du mal du gentil Nicolas et qu’il était très malheureux mais qu’un jour heureusement la vilaine sorcière, elle était partie faire une course et qu’il en a profité pour s’échapper…Et qu’il regrettait beaucoup, beaucoup parce que Nicolas , il l’avait toujours bien aimé. Pour preuve, il a écrit courageusement un livre, en grand garçon qu’il est  pour avertir tout le monde de l’arrivée de la sorcière. 

Les gentils militants UMP en avaient leurs petits yeux tout humides…

Ricounet le chouineur est content, il a trouvé son protecteur qui le défendra contre les méchants socialistes qui, dans leurs fantasmes les plus fous, aimeraient bien lui botter le cul.(si,si, j’en connais).

Ainsi va donc la vie en politique, parce qu’il n’a pas eu la place qu’il pensait mériter, Monsieur EGO a piqué sa crise, a pondu un livre haineux (la haine se vend bien) et est passé dans le camp adverse pensant y gagner un siège plus confortable pour ses fesses.

Il faut avoir la virilité bien molle pour se comporter de manière aussi lâche et indigne.

LA SOLIDARITE ACTIVE AU LIEU DE L’ASSISTANAT

Rendons à César ce qui est à César : la proposition de revenu de solidarité active a été défendue à l’origine par le Président d’Emmaüs.

Là encore, Royal fait la différence en allant chercher en dehors des réseaux politiques traditionnels, des idées concrètes et réalisables.

Le principe est simple : la reprise d’emploi doit se traduire par une augmentation des revenus de la personne.

Le maintien temporaire et dégressif des prestations sociales et des diverses aides versées à la personne losqu’elle était au chômage garantira une amélioration de l’ordre de 33% de ses ressources en cas de retour à l’emploi. Une manière constructive et non passive de pouvoir sortir la tête de l’eau et de reprendre pied.

Qui n’a jamais connu le chômage ne peut pas s’imaginer à quel point il est facile de se noyer quand on vous propose des boulots qui vous mettraient encore plus dans la merde financière, si on les acceptaient.

ENTREPRISES : Non à l’Etat vache à lait

65 milliards ! Voilà le total des aides fiscales et sociales percues par les entreprises! Aides de l’Etat bien sûr, c’est à dire de nous…

En échange de quoi? De rien. De jolis cadeaux pour brosser dans le sens du poil.

Le vrai changement, c’est encore Royal qui le propose. C’est une simple question de bon sens : une entreprise désireuse de délocaliser uniquement  pour satisfaire la gourmandise de ses actionnaires devra rembourser les aides publiques qu’elle a perçues.

 Ce n’est pas à l’Etat, ce n’est pas à nous de subventionner les revenus des actionnaires.

L’Etat-solidaire doit se manifester de manière constructive et non pas servir de vache à lait pour défendre les intérêts d’une poignée qui nous bouffent la laine sur le dos!

30% de cocus!

Ca y est, on la tient notre finale!!

Mais quand même, le Sarkoshow a bien fonctionné et moi j’ai pas les moyens financiers de Noah pour me tirer de là en cas de victoire de la caste de Neuilly. Dans mon village, Sarkozy s’est fait tout simplement……………….éliminé!! On a pu rêvé queques minutes!

La télé nous bassine avec « l’effondrement » du Front National et tout le monde semble s’en réjouir. Il y aurait donc une dose supportable de FN dans ce pays et cette dose serait de 10%? Faut-il vraiment se réjouir que les idées du FN soient à ce point banalisées qu’on trouve normal qu’elles soient absorbées par la droite prétendument républicaine? La droite modérée, les gaullistes vont-ils laisser faire par pur discipline électorale?

Bayrou, le Tartuffe tout terrain, est devenu l’incontournable « objet de désir ». Il a l’air malin maintenant. La seule solution pour lui serait de ne pas donner de consignes de vote pour le second tour. Avec ça, on est bien avancé…Bravo au passage, pour les quelques neuneus de gauche qui ont cru la jouer fine en votant pour lui au 1er tour. Je vous tire un grand coup de pied dans les urnes.

Moi, je continuerais jusqu’au bout quoiqu’en disent les sondages et la télé à soutenir le projet de société proposé par Royal parce qu’il est le seul dans lequel j’ai envie de vivre.

SARKOZY ET LES RELATIONS INTERNATIONALES : » la génitude »

Il va nous faire péter la planète, le nain! (Je dis nain sur le plan intellectuel, je n’ai rien contre Mimi Mathy).

Après avoir brillamment monté les français les uns contre les autres, le voilà qui s’attaque à nos voisins allemands :

« Il y a beaucoup de nations à travers le monde qui traversent des crises sociales, monétaires, politiques et qui n’inventent pas la solution finale, ni ne décrètent l’extermination d’une race (…) La France a été humiliée, bafouée sous l’Occupation. Cela l’a t elle conduite à perpétrer un massacre? »

Ainsi donc, pour le prix Nobel en génétique Sarkozy, le régime nazi ne pouvait s’installer qu’en Allemagne, pays prédisposé par les gênes de sa population à exterminer le peuple juif…

Chirac avait dissous l’Assemblée Nationale, Sarkozy fait plus fort : il dissout l’alliance économique et politique entre la France et l’Allemagne.

Les tranquillisants ne sont pas efficaces indéfiniment. Pour éviter les emmerdements à l’échelle planétaire, ne donner pas à Sarko l’occasion d’appuyer sur le bouton.

 

 

BAYROU ou le danger vient du mou

Ca tient à pas grand chose la popularité médiatique… 

Il aura suffit qu’il engueule Claire Chazal à la Télé pour que l’inconsistant centriste fasse une percée dans les sondages.

Le seul problème c’est que ce n’est pas suffisant pour faire Président. Alors, il a eu une autre idée: proposer de gouverner avec les hommes de bonne volonté qui se donneraient gentiment la main autour de Tonton François.

 Youkaïdi!Youkaïda! promenons nous dans les bois!

Sur ce, Rocard, à qui on ne demandait rien, propose sans en avertir la candidate qu’il est censé soutenir, une alliance avec le centre pour contrer Nico. (Faut reconnaître qu’on est pas toujours aidé dans cette campagne, mais bon passons).

Bayrou s’en félicite, à sa manière, mollement. Et puis, finalement il décide que non, c’est pas une bonne idée. Il veut bien gouverner avec plein de gens différents à conditions qu’ils soient de……..droite!

Pourquoi? Mais parce que pour exister, il a besoin de l’électorat de droite qui ne veut pas du Tsar Nicolas 1er mais ce même électorat là, n’a pas du tout envie d’être mélangé avec des socialistes.

D’autant plus que malgré tout ce qu’on peut entendre, les gens de gauche prêts à voter Bayrou ne sont pas légion. A moins d’avoir le QI d’une moule, qui peut penser sérieusement que pour battre la droite, il faut un candidat de droite.

Bayrou a donc tout intérêt à ménager sa droite. Ecoutez, son discours: je suis le candidat anti-système, je renvoie dos à dos les 2 principaux candidats, je suis une victime des médias.

Ca ne vous rappelle rien? Oui, vous y êtes, un certain populisme « à la bretonne ». On ne sait jamais, des fois que Sarko soit absent du 1er tour, il faudra bien aller faire le tapin de ce côté là aussi pour battre Royal. Et si lui est absent au second tour, il faudra bien vendre ses voix et à qui si ce n’est à Sarko? A moins qu’il ne se décide à faire un vrai choix centriste, un truc bien mou : ne pas donner de consigne de vote pour le 2ème tour. Du genre, jusqu’au bout je ne tranche sur rien. C’est bien là son problème : un Président doit après concertation décider et trancher.

Et ça, il n’y a que Ségolène à l’avoir compris et réaliser sur le terrain.

Ne soyez pas dupe, Bayrou préfèrera toujours ses amis de droite à ses voisins de gauche. 

 

BAYROU OU TARTUFFE A LA SAUCE BEARNAISE

Lu dans Le Monde du 15 avril

C’est l’histoire d’ une Madame Tout le Monde.
Elle s’appelerait Yvette, serait de gauche et hésiterait entre Royal et Bayrou. Un jour pour l’un, un jour pour l’autre …

Bref, Madame Yvette se prend la tête.
Les choses ne sont pas pourtant aussi compliquées : si on est de droite et que Sarko nous paraît dangereux, on peut se rabattre sur Bayrou. Ca restera un vote de droite .

Mais comment peut-on se prétendre de gauche et voter Bayrou? C’est de la schizophrénie!

Petit rappel : Bayrou n’a travaillé qu’avec des gens de droite. Dans les régions, les élus UDF travaillent toujours main dans la main avec des élus…UMP. Jamais au grand jamais avec les socialistes.

Souvenez-vous de ST François ministre de l’Education nationale qui tente de modifier la loi Falloux : l’argent public (en l’occurence les collectivités territoriales) pour financer les écoles privées. Pas vraiment de gauche comme idée!

Pas vraiment de gauche non plus, quand il annonce une hausse de la TVA, manière de faire douiller un peu plus les classes moyennes.

Encore moins de gauche, quand il déclare vouloir exonérer pendant 2 ans de charges sociales les entreprises qui embaucheraient des jeunes! Quelle serait alors la couverture sociale de ces salariés? Et leur côtisations pour leur retraite?

Dernière question: avec qui va t- il gouverner? Il ne suffit pas d’être élu Président, encore faut il avoir une majorité parlementaire qui vous soutienne…

Notre Yvette trouve Ségolène « trop différente« . Voilà bien le paradoxe des français : dans l’idée, ils sont pour le changement à condition que ça ne change pas concrètement.

Pour toutes les Yvettes de France et de Navarre : Voter Bayrou, c’est voter à droite.

Pour faire la différence, il suffit de débrancher la Télé et de lire les programmes.

LE SONDAGE DE LA HONTE!

Voilà, ça vient de tomber comme un couperet : Sarko et Lepen au deuxième tour dixit un sondage « secret » des RG (selon le Nouvel Observateur).

Que ceux qui s’apprêtent à voter Buffet, Besancenot …. aient bien une chose en tête : avec leurs conneries, il vont faire élire la droite! Et la pire de toutes!Et ce sont les français moyens dont je fais partie qui vont en souffrir le plus.

Mais qu’est ce qui ne va pas avec les français?

La bêtise, l’ignorance, le matraquage télévisuel ont fait de nous des oies faciles à gaver!La déesse TELE a bien rempli son rôle de nivellement par le bas : zéro pensée, zéro analyse, on est dans le commentaire pré-digéré d’une cour de courtisans arrogants et poussiéreux. Notre niveau intellectuel est tombé si bas que Sarko peut sans crainte s’approprier Jaurès ou Blum. Les 3/4 d’entre nous ne savent pas qui il étaient. Et même pire que ça, on s’en fout. D’ailleurs, c’est bien connu, en France on peut être un beauf, un plouc et en être fier, mais se faire traiter d’intello est la pire des insultes. Ce sont les brèves de comptoir et les « y a qu’a » qui prennent le pouvoir. L’heure des médiocres a sonné, le premier couillon venu peut se prendre pour un expert économique. Sarko et Lepen peuvent s’engouffrer…

Les français sont des veaux avait dit De Gaulle. Moi, je préfère parler d’oies parce que les oies finissent par crever  avec leur foies atrophiés. Et c’est bien ce qui nous attends : Lepen, Sarko, c’est l’intelligence et la raison qui capitulent et c’est la démocratie qui fout le camp. Et ma France à moi qui se barre en couilles.

J’en appelle donc à l’esprit français, celui de Rabelais et de Montaigne, celui qui a inspiré et permis 1789. J’en appelle au souffle viril et généreux de Hugo, au courage et à la force de Louise Michel.

Le 22 avril, barrons la route à la droite, à toute la droite.



avril 2007
L Ma Me J V S D
    mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents


ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
desirdavenir77500 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente
| Alain BAILLY | Législatives...