Archives pour mai 2007

PETITE BREVE EN PASSANT…

Entendu dans une PME dirigé par un Sarkozyste qui s’adressait à ses salariés : « Je suis en train de réfléchir pour voir si c’est possible de vous payer vos jours de congé, plutôt que vous les preniez. »

Réaction des employés : « Ben, nous on préfère avoir des congés. »

Le fantasme suprême de la droite est bien le démantèlement du code du travail… A suivre citoyens.

LEGISLATIVES : NE VOUS TROMPEZ PAS D’ENNEMI!

Je l’avoue sans honte, j’ai eu des doutes sur ce qu’il fallait faire pour les législatives, mon député étant un fabiusien pur jus. Etait-il bien raisonnable de voter pour quelqu’un qui peut être plus tard demandera la « Tête » de Royal. Ma visite sur le site de Fabius n’était pas faite pour me rassurer. Bien au contraire. Si le Sieur Fabius tient officiellement des propos pondérés appelant au rassemblement, le forum de ses fans est quant à lui aux antipodes du discours policé de leur Chef. Une seule obsession : virer Royal qu’ils prénomment d’ailleurs souvent Marie-Ségolène en guise de moquerie anti-bourgeoise sans doute ( Pensez donc, une fille d’officier !). Quand on connaît les origines sociales de Fabius, y a de quoi mourir de rire… Le bougre a du sentir cette faiblesse puisque dans sa biographie, on n’en trouve nulle trace.

Je m’empresse donc de rassurer les militants fabiusiens visiblement pressés d’en découdre : nous serons bien en face d’eux, le couteau entre les dents. J’en profite pour leur rappeler  amicalement que Fabius et DSK se sont pris une claque lors des élections pour l’investiture. Ce n’est pas franchement aux 62% qui ont choisi Royal de quitter le PS.

J’en étais là de mes réflexions, hésitant donc à donner ma voix à quelqu’un qui avait trainé les pieds pour soutenir Royal lorsque me parvint aux oreilles une vox populi qui me fit réagir. Figurez-vous que ce bon peuple de gauche n’était pas content du tout et ne se gênait pas pour le faire savoir aux huiles locales (des députés, par exemple) les accusant d’avoir fait perdre la candidate socialiste et les menaçant de représailles électorales.

 Oh la douce musique que cette grogne là! Nos huiles de province commençaient à avoir les foies pour leurs petits culs et à se dire qu’ils allaient payer pour les éléphants d’en haut.

Et c’est là que le bât blesse. Mon député, tout fabiusien qu’il est, est un bon député. Vais-je prendre le risque, par pure  rancoeur, de priver mon département d’un bon représentant du peuple et par là même augmenter encore l’hégémonie parlementaire de la droite?

Non. Il faut savoir raison garder. Je soutiens Royal pas parce que je l’aime bien ou parce que je la trouve sympa. Ce n’est pas le problème.

Je la soutiens parce qu’elle a brisé bon nombre de tabous à gauche et qu’elle a tenté de reconquérir les classes moyennes et populaires parties ailleurs c’est à dire à droite. De la même façon, je voterais pour le « fabiusien » car malgré tout le véritable adversaire c’est le candidat de droite.

La guerre socialiste aura bien lieu; guerre  d’idées, guerre d’Hommes aussi.

Mais après les législatives…

Gauche caviar et gauche pâté

Pardon, pour ce silence de plusieurs jours, mais j’ai eu quelques problèmes d’ordinateur. Le pauvre chéri a du mal à se faire à l’idée d’avoir Sarkozy comme Président.

Me revoilà donc !

D’abord une bonne nouvelle. Sarko est un type sympa :il a réussi à nous débarrasser de quelques pseudos socialistes qui sont allés rejoindre en frétillant leur véritable famille politique.

Exit donc les Besson, Benamou et autre Kouchner. La gauche des petits fours, celle qui aime le peuple mais de loin (ça sent un peu le pâté, le peuple), cette gauche qui nous a éloigné des classes moyennes et populaires doit disparaître. Voir Benamou s’exhiber sur un plateau télé et nous raconter qu’il est un homme de gauche est à mourir de rire! Lui, le courtisan tout terrain  passe sans vergogne de Mitterrand à Sarkozy. Il représente à lui seul tout ce que je déteste chez la gauche caviar : la prétention, la condescendance, le ton doctoral, le plaisir de s’écouter parler, le parisianisme bourgeois et snob. Je ne peux m’empêcher de penser que si Royal avait papilloné des cils en lui susurrant à l’oreille à quel point elle avait besoin de ses judicieux conseils (« Georges-Marc, il me faut un homme comme vous à mes côtés »), le bellâtre obséquieux se serait volontiers converti au ségolénisme.

Et Kouchner! Ca promet d’être drôle! Il est favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Europe, Sarkozy est contre. Incroyable Kouchner qui dans un article du Monde nous explique qu’il continue de penser que Royal était le meilleur choix pour la France, mais que bon, par sens du devoir, il va servir l’Etat de Sarkozy. Pour l’empêcher de faire des conneries?

Et Hirsch ? Le bon samaritain! A peine nommé, voilà qu’il exprime son désaccord avec le projet de Sarkozy d’instaurer une franchise pour les soins médicaux. Ca commence bien! Il vient de réaliser qu’il est entré dans un gouvernement de droite.

Seul regret, il nous laisse Allègre. Il aurait pu faire un effort! Il va falloir qu’on le dégraisse nous même. J’ai encore en mémoire le ton méprisant avec lequel il parlait de ces « nouveaux adhérents à 20 euros ». Pas très socialiste tout ça.

Enfin que voulez-vous, j’ai le sentiment qu’on a pas fini de rire et qu’à gauche, après les législatives, il va falloir se retrousser les manches et marcher main dans la main, nous les militants, pour se réapproprier le PS, nous autres de la gauche pâté.

LE MEA CULPA DES ELEPHANTS DE PROVINCE

Ca va bouger en interne. Mais après les législatives. Nécessairement. Fatalement.

A quelques jours du second tour, juste après le débat, il fallait voir nos petits chefs de province battrent leur coulpe. Les éléphants locaux avaient la trompe basse. Ils n’avaient pas compris la démarche de Royal, ils étaient partis un peu tard derrière elle, ils ne pensaient pas qu’elle pouvait être aussi pugnace et maintenant ils découvraient mais un peu tard qu’il fallait se serrer les coudes.

Les jeux étaient déjà faits, c’était la panique à bord et les militants de base comme moi commençaient à GRONDER.

Rendons hommage à la droite : ils ont su faire taire leurs querelles internes pour vendre l’unité et le rassemblement représenté par Sarkozy.

Rendons hommage aux électeurs de droite : même ceux qui avaient des doutes, ceux qui craignaient la personnalité de Nicolas le Grand, ont voté pour lui sans état d’âme.

Je rappelle à cette occasion qu’à gauche, 20% des électeurs de Besancenot ont voté Sarko. Il faudra qu’un jour quelqu’un m’explique leur cheminement intellectuel.

Le PS est un parti vieillissant qui a besoin de sang neuf. Ce sang, c’est vous, c’est moi. LES MILITANTS UMP SONT 2 FOIS PLUS NOMBREUX QUE CEUX DU PS.

La société n’est pas un « machin » posé à côté de nous. Nous en faisons tous partie. Nous sommes tous co-responsables de ce qu’elle est.

En vous engageant, vous cesserez de subir, vous deviendrez acteur de la rénovation nécessaire du PS.

Pensez-y. Nous n’avons que 5 ans.

LES PERLES DE LA CAMPAGNE

Dur, dur d’être militant…Voici, ce que nous avons entendu sur le terrain au cours de nos discussions entre français moyens (dont je fais partie, je vous le rappelle) :

Prosarko : « Non TF1 ne favorise pas Sarkozy, de toute façon moi je regarde LCI. » Son collègue lui réponds : « C’est le même groupe ». Prosarko : « N’importe quoi, c’est de la parano! »

Au bureau, discussion entre collègues. Prosarko : « Moi, j’ai toujours voté à droite;alors au second tour c’est Sarkozy. » Ah et t’as voté quoi au 1er tour? Prosarko : « Arlette Laguiller » …

Sur un chantier : « Pour battre Sarko, il faut voter Bayrou. Si Sarko gagne, c’est parce que les socialistes auront voté à gauche. »

Dans un bureau :  » Moi, je vote Bayrou parce que je n’aime pas les extrêmes »

Entre collègues : Proségo  » Ca vous gêne parce que c’est une femme » Pro.on ne sait pas : « Non, c’est pas ça, mais est ce qu’elle va avoir la santé? »

Entre collègues encore : Prosarko « les acquis sociaux c’est la droite qui les a faits pas la gauche. » Ah oui, et tu peux m’en citer? Prosarko « Comme ça, non ça  vient pas. Mais c’est sûr que c’est la droite »

Mieux « veaux » en rire …

 

PAPA CHEF D’ETAT

Après avoir moqué Royal et son soi-disant maternage, voilà les mêmes qui ont voté pour Papa. Un papa des années 50; autoritaire et distant qui décide seul de ce qui est bien ou pas. Les autres doivent se soumettre à sa volonté; ceux qui résistent sont exclus de la communauté familiale. Chef de famille ou chef d’Etat, même combat.

Les français, peuple si conservateur, ont aimé ce discours simpliste et rassurant. Enfin, ils allaient être pris en charge! Aucune remise en cause des institutions, des rouages économiques, il suffit juste de s’en remettre à une autorité suprême. Les délices de la soumission et de l’infantilisation…

Royal est bien trop dérangeante. Son système de négociation sociale est bien trop novateur. Avec elle, le chef d’Etat  tranche, bien sûr mais avec elle, le citoyen est avant tout considéré comme un être adulte et responsable. Avec elle, nous sommes tous des acteurs économiques et sociaux avec lesquels on peut dialoguer, travailler, construire et non pas des veaux passifs devant l’entrée de l’abattoir.

Les français sont des veaux avait dit DE GAULLE. Non, général, pas tous.

A mon niveau, je me battrais. D’abord en interne faire le ménage s’impose. Placer Royal en tête du parti et poursuivre ce qu’elle a initié. Je veux créer un comité de soutien de militants socialistes pro-Ségolène. Si vous voulez en faire parti, faites le moi savoir dans les commentaires.

LE POUVOIR C’EST NOUS!

ENCORE LA

Je vous avais prévenu; je ne lâcherais pas l’affaire. Mais nous avons besoin de vous tous.

Sarkozy a gagné. Encore heureux, lui qui fait campagne depuis 5 ans, lui qui a dans sa botte les 3/4 des journaleus.

Merci à mes concitoyens d’avoir gober les mensonges éhontés de l’UMP.

Merci à la télé d’avoir diaboliser Royal, insidieusement, sournoisement : elle est calme et souriante, c’est une dinde nunuche; elle se montre combattive et bouscule l’adversaire, la voilà qualifier d’agressive et d’hystérique.

En insultant Royal, c’est nous qu’ils ont méprisé et bafoué. Mon remède est simple, ne pas faire vivre cette caste là. Regardons les films à la télé et boycottons les JT et les pseudo émissions politiques. Notre pouvoir, à nous classe moyenne, n’est pas que dans l’urne. Il est aussi dans notre manière de consommer.

Enfin merci aux femmes qui ont fait preuve d’autant de mysoginie que certains petits mâles à la queue basse. La parité dans la connerie, on l’a!!

Quant aux éléphants….Le safari ne fait que commencer.

Engagez-vous et venez nous aider à faire le ménage au moment venu.

CE N’EST QU’UN AU REVOIR

Voilà, c’est fini

La France des avachis et des conservateurs a gagné. J’ai pleuré de rage, et de honte. La France s’américanise sous mes yeux incrédules. C’est le triomphe de la télé et de la beaufitude. C’est aussi le triomphe de Le Pen.

Mais, ce fut aussi l’occasion de découvrir un nouveau contre-pouvoir : internet. Agora du 21ème siècle, il est devenu le dernier espace de liberté. A nous de l’utiliser et d’en faire une force résistante. J’y participerais, bien entendu. Le blog continue.

Pour moi, le combat se poursuit en interne au côté de Ségolène. Nous ne laisserons pas les éléphants l’évincer du PS. Elle est sur le bon chemin, elle a juste manqué de temps…

Restez connecté et éteignez vos télés : ne nourrissez pas des gens qui vous crachent au visage.

Et n’oubliez pas, ce n’est qu’un au revoir

LE PRECIS ET LE FLOU

Visiblement, je n’ai pas vu le même débat que nos amis des médias. Royal aurait été inconsidérément agressive selon la télé de droite (pardon pour le pléonasme) qui n’a jamais eu peur de prendre les gens pour des crétins. La même télé n’en finit pas de se répandre sur le flou des positions de la candidate face à un Sarkozy qui, lui, serait un modèle de précision.

Pourquoi donc le programme de Royal est-il qualifié de « flou »?

Parce que son projet de société à elle, est basée sur une révolution politique : choisir la concertation sociale plutôt que l’affrontement. Les partenaires sociaux, (syndicats, patronat…) sont appelés à dialoguer ensemble afin d’assurer une meilleure efficacité des mesures décidées par la suite. Royal ne peut donc logiquement pas donner par avance des taux, des chiffres puisqu’elle explique que rien ne sera décidé sans consultation préalable des gens de terrain. Les relations citoyens-politiques ne doivent plus se faire selon le traditionnel bras de fer. On se souvient du désastre du CPE que Sarko compte bien généraliser avec son CNE. Sarko peut être précis; il ne fait que réciter un programme appris par coeur avec des chiffres arbitrairement établis.

Nul n’est prophète en son pays; la presse étrangère regarde avec beaucoup d’intérêt les propositions et la manière de faire de Royal. Seulement voilà, ici les médias appartiennent à de grands groupes industriels dans lesquels Sarkozy a beaucoup de relations. Son réseau médiatique est puissant et activiste.

Ségolène est seule, sans groupe de presse, sans puissance financière derrière elle, sans parti puissamment uni derrière elle. Seule mais libre.

Seule. Pas tout à fait. Nous sommes des milliers au Ps, des millions à l’extérieur à marcher avec elle et quoiqu’il se passe dimanche nous ne lacherons pas l’affaire. Il y aura bel et bien un avant et un après Ségolène et nous reviendrons à la charge si par malheur, la France choisissait l’obscurantisme et le passéisme ce 6 mai.

Vous pouvez compter sur nous.

BALLE AU CENTRE

Bayrou a déclaré qu’il ne voterait pas pour Sarkozy. La plupart des parlementaires UDF ont rejoint le gnome de Neuilly. Dans ma région, les responsables politiques UDF appellent à voter Sarkozy. Ca, c’est la politique politicienne, celle qui consiste à être du côté de celui que l’on croit être le plus fort pour être sûr de garder ses fesses au chaud.

 Moi, je voudrais m’adresser à ceux de droite ou de gauche qui ont voté Bayrou en toute bonne foi, par stratégie, par conviction ou par dépit.

La République française est une et indivisible, elle n’est pas une addition de communautés les unes à côté des autres.La République française ne peut être confiée à un homme qui pour assurer son règne n’hésite pas à troubler l’ordre public par des propos injurieux, qui monte les français les uns contre les autres :

fonctionnaires vs salariés du privé

juges vs policiers

jeunes vs vieux

banlieux vs centre ville

ville vs ruralité

La République française ne peut être représentée avec honneur et dignité que par un « honnête homme » qui rassemble les bonnes volontés, qui n’ a pas peur du métissage, qui n’est pas dans la dramatisation à outrance, qui s’appuie sur la jeunesse au lieu de la craindre, qui donne envie de se battre pour ce beau pays…

Cet homme, vous avez cru que c’était Bayrou. Dimanche, en allant voter, n’oubliez pas que cet homme ne sera jamais au grand jamais Sarkozy car il en est tout le contraire.

Alors votez Royal ou voter blanc, mais si vous votez Sarko, vous renierez votre message du 1er tour.

LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE

On n’a pas trouvé mieux.


12

mai 2007
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents


ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
desirdavenir77500 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente
| Alain BAILLY | Législatives...