ABSTENTION RECORD : ce que les journalistes ne disent pas

 

Trois explications à l’abstention :

-une partie de l’éléctorat du PS fait payer à leur député le plombage en interne de Ségo. Faute de pouvoir s’en prendre directement aux responsables, intouchables par la base militante, ils s’en prennent donc à ceux qui sont plus abordables. Sur le terrain, cela donne des commentaires du genre :  » y en a marre des Fabius, DSK, faut les virer. »

-une autre partie de l’électorat de gauche a un autre raisonnement politique : je ne vais pas voter dans le but de laisser un maximun de pouvoir à la droite.  L’UMP sera donc seule responsable de tout ce qui arrivera par la suite.

-une partie « beaufisante », les râleurs passifs, ceux qui disent en substance : ça sert à rien d’aller voter, la gauche ou la droite c’est pareil, ils sont tous pourris…Pour ceux là, il n’y a pas grand chose à faire, à part une greffe du cerveau.

- et enfin les traditionnalistes de l’abstention : ceux qui refusent par le vote de cautionner un système institutionnel dépassé ou pas assez démocratique.

0 commentaires à “ABSTENTION RECORD : ce que les journalistes ne disent pas”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


juin 2007
L Ma Me J V S D
« mai   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents


ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
desirdavenir77500 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente
| Alain BAILLY | Législatives...