Qui n’a jamais râlé contre l’administration, contre sa lenteur, contre sa complexité? Qui n’a jamais entendu parler de la dette publique?

La fonction publique serait la pire plaie de notre pays à en croire la droite, relayée par des médias toujours soucieux d’entretenir les clichés : un fonctionnaire, ça fout rien et ça gagne plein de sous alors que les gens du privé sont tous travailleurs, compétents et pauvres!Soit dit en passant losrqu’AIRBUS était une entreprise publique, elle était leader mondial et battait BOEING…Mais enfin, passons.

Croire que l’on résoudra le problème de la dette publique par le non remplacement d’1 fonctionnaire sur 2 est stupide. Déléguer comme l’ont fait les amis de Sarko, le plus de compétences possibles aux collectivités territoriales sans transférer les ressources correspondantes revient à créer une situation inégalitaire en France : d’un côté les régions riches, de l’autre les régions pauvres. Le rôle de l’Etat central est de veiller à l’équilibre entre les régions et non pas celui d’augmenter la fracture sociale

La réforme devra porter sur la façon de gérer la fonction publique. Il y a actuellement un gachis de l’argent public dû à une mauvaise répartition budgétaire : un euro dépensé doit être un euro utile. Royal l’a mis en oeuvre dans sa région (Certains font un peu la gueule car les petits coktails et autres plaisirs aux frais de la princesse sont devenus rares). C’est moins spectaculaire que le brassage de vent de Sarko mais c’est plus efficace : les sommes dépensées dans la communication interne « sur papier » sont-elles bien nécessaires à l’heure d’intranet et des e-mails?

Pour que le service public colle au plus près des besoins du public, il sera créer avec des citoyens des comités régionaux d’évaluation des politiques publiques, non pas pour fouetter les fonctionnaires mais pour augmenter la réactivité et l’efficacité de l’Etat.

Décentraliser les compétences AVEC les ressources, cibler et éliminer le gaspillage, s’appuyer sur les nouvelles technologies, rapprocher l’administration de ses administrés en leur donnant voie au châpitre.

Voilà qui va dans le sens du dialogue social qui fait tant défaut à la droite: une société de la concertation au lieu d’une société de la confrontation.


 

0 commentaires à “REFORMER L’ETAT”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


octobre 2018
L Ma Me J V S D
« sept    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents


ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
desirdavenir77500 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente
| Alain BAILLY | Législatives...